Editorial, août 20: remaniements

        2020, année dramatique. Le plus dramatique, de loin, reste la crise économique et sanitaire due au Covid-19, crise qui perdure.
        Moins dramatiques ont été les remaniements ministériels en France et en Norvège. Ici, en fin janvier, le départ de l'extrême-droite (FrP) a mis fin à la valse des ministres de la justice (6 en 6 ans), mais le gouvernement Solberg reste solidement ancré bien à droite. Les municipales de septembre 19 avaient montré une légère poussée de la gauche et des écologistes, ainsi que de la Norvège périphérique. Pour bien montrer qu'elle avait entendu le message, Erna Solberg a créé un curieux ministère fourre-tout, avec une responsable 'de la politique régionale et des relations avec les collectivités territoriales, de la transition électronique, de la protection de la vie privée, et de la politique à l'égard des minorités nationales, auprès du ministère des communes et de la modernisation ("Distrikts- og digitaliseringsministeren har ansvaret for styret av regional- og distriktspolitikk, IT-politikk, elektronisk kommunikasjon, personvern og politikken overfor samer og nasjonale minoriteter i Kommunal- og moderniseringsdepartementet"). On peut avancer que ce remaniement de janvier a surtout été cosmétique, et a reflété une volonté de ne rien changer malgré le départ de l'extrême droite. Erna répète sans arrêt qu'elle est globalement satisfaite de son action, et que la Norvège devrait l'être aussi.
        En France aussi, remaniement ministériel, en juillet. Cosmétique, là encore, malgré le résultat des municipales. L'ancien 1er ministre, énarque de droite, est remplacé par un nouveau 1er ministre, énarque de droite. Macron a déclaré dans son discours à la nation: "On ne change pas de cap, on change de méthode". Le cap ne change pas vraiment, en effet, avec ce gouvernement de centre-droit un peu moins juppéiste et un peu plus sarkosyste, selon les journalistes (mais 'giscardo-sarkosyste' selon de nombreux députés LRM). Jean Castex a une mission d'éducateur: il doit "discuter sans relâche avec les partenaires sociaux" pour leur faire accepter plan de relance et réformes diverses. Macron était jugé comme trop arrogant quand il répétait que ce qu'il proposait était nécessaire et qu'il y avait seulement un problème de pédagogie. Le message était reçu par les Français comme quoi ils étaient jugés un peu trop cons de ne pas comprendre pleinement les bienfaits du macronisme. Castex se montrera plus patient, et il est perçu comme moins hautain grâce à son authentique accent du sud-ouest. Cet accent est certainement son principal atout: il lui permettra de ralier une grosse frange populiste, car avec un tel accent, on ne peut pas être en accord avec l'élite parisienne.
        Le nombre record de ses membre constitue l'une des autres nouveautés du nouveau gouvernement: 43 ministres et secrétaires d'Etat (21 hommes et 22 femmes) ! Auprès de la ministre de la transition écologique, il y a maintenant une secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité, et une ministre chargée du logement. "Avec ces 3 femmes, les écolo-bobos ont leur compte" a-t-on dit à Paris.
        Une dernière nouveauté est le ministre de la justice, Eric Dupond­Moretti qui n'a cessé de claironner: «Nous vivons une époque avec laquelle j'ai un peu de mal. Nous sommes dans un temps de médiocrité absolue, hyper-moraliste et hygiéniste». Il cogne toujours fort sur les juges, dénonce leur soumission à l'air du temps, et veut supprimer l'Ecole nationale de la magistrature. «On dit que je terrorise les juges. C'est faux, je terrorise les cons», revendique-t-il. Avec ce ministre au milieu de tous les cons et les médiocres, les Français vont enfin découvrir ce qu'est l'arrogance. Il était temps !

    Notes: Il n'existe pas d'hôtel de Beauvau à Oslo, et donc pas de ministre de l'intérieur en Norvège. Comment font-ils pour survivre ? C'est le ministre des communes et de la modernisation qui assure le gros des fonctions de ministre de l'intérieur. Comment fait Erna pour survivre avec aussi peu de ministres (19 contre 30 pour Castex) ? Mystère. Mais elle survit assez bien… Accent du terroir et politique: enfin un même combat dans nos 2 pays !
        Pierre